Catégories

Newsletter

Les runes sont des lettres de l'alphabet germanique ancien appelé "FUTHARK"

Certains écrits en attribuent la paternité à Odin, l'un des dieux nordiques les plus célèbres (chef des dieux et roi de l'univers, patron de la guerre, de la mort, de la poésie et de la liberté).
La légende raconte qu'Odin se pendit la tête en bas à l'arbre sacré l'if ou Yggdrasil, il demeura ainsi pendant 9 jours et 9 nuits, et parvint alors à l'illumination. Il apprit ainsi des musiques merveilleuses et perça le secret des runes.

                                                                           

Sans pouvoir donner de date précise, on estime le début du développement du système runique aux environs du deuxième siècle avant JC. Mais des pierres gravées montrant que les signes runiques, étroitement lies a la magie, étaient utilisés par le peuple scandinave bien avant cette époque.
Sur le plan etymologique"run" dans l' ancien langage nordique, signifiait: l' écriture Secrète, puis de "roun" en vieil anglais, cette appellation a évolue pour devenir "rune" qui signifie:"secret murmure ", dans l'anglais moderne.

Les 24 runes sont des signes sacres que les druides et les celtes utilisèrent pendant plusieurs millénaires. On raconte que Merlin l'enchanteur s'en servit pour instruire le Roi Arthur, puis ses 12 chevaliers avant qu'ils ne partent a la recherche du Saint Graal.

Les peuples germaniques commencèrent a écrire de la même manière que les Grecs et les Romains, ils nommèrent"runes" les graphes avec lesquels ils remplissaient cette tache. Chaque rune représentait un mystère et un certain principe de la doctrine ésotérique y était attaché .

                                                                                             

Le pouvoir des Runes est connu depuis les civilisations Goths, des Germains et des Celtes. Les runes sont synonymes de mystère et de magie. Elles nous guident sur la voie de la sagesse et de la réalisation de nous mêmes, en parfaite harmonie avec le monde qui nous entoure.

Les Runes permettaient aux peuples de Gaule et d Europe du Nord de communiquer avec les dieux et d'essayer de contrôler les phénomènes naturels comme les tempêtes et la foudre.

Utilisées comme outil de divination, on consultait les Runes pour essayer de comprendre le mystère de la vie et de la mort.
La pratique des Runes étaient encore très active a la période médiévale.
Les supports privilégiés  pour l utilisation de cette science " ésotérique " sont le bois, matériau noble et vivant. On retrouve aussi de nombreuses inscriptions gravées dans la pierre des menhirs.
Ces pierres dressées vers le ciel, utilisées au cours des cérémonies religieuses et funéraires, avaient des vertus surnaturelles. Les Runes furent aussi gravées sur de minces disques en métal. Des inscriptions runiques étaient aussi inscrites sur les épées ou autres équipements afin d augmenter leur éfficacité. C'était une façon pour ces peuples de communiquer avec les dieux et d'invoquer ainsi leur protection.